fbpx

Comment protéger les enfants et leur famille, et nos enseignants ?

Mesures sanitaires mises en place à la maternelle

Une année scolaire en présentiel, comme nous le recommandons, demande de la part de l’école la mise en place d’un protocole sanitaire strict, pour éviter la contagion à l’intérieur de l’école et dans les échanges avec l’extérieur.

Ce protocole sanitaire, qui est celui recommandé par le corps médical et le gouvernement marocain, c’est bien sûr l’école qui en est responsable en premier, avec des enseignants et un personnel formés, qui encadrent les enfants en les motivant. Pour être totalement efficaces, ces mesures-barrières doivent être aussi appliquées par les familles qui doivent communiquer de façon transparente avec l’école.

Avant de rentrer dans le détail des mesures que nous avons mises en place, il est utile de faire un rappel de ce que l’on sait sur les risques de transmission, en général et en ce qui concerne les très jeunes enfants.

Le coronavirus et les très jeunes enfants

La Covid est une maladie respiratoire qui se transmet par les voies aériennes

Autrement dit, c’est uniquement en respirant le virus qu’on attrape la maladie. Pas en le mangeant. Le virus se déplace dans l’air, et les surfaces doivent être soigneusement nettoyées parce que nous portons les mains au visage très régulièrement, ce qui nous fait respirer, éventuellement le virus. Mais si un coronavirus est posé sur l’arrière de votre tête, ou sur une surface que vous ne touchez pas, il ne peut pas vous contaminer.

Les (très) jeunes enfants ont moins de risques que les adolescents et les adultes

Toutes les études prouvent que, à la différence du rhume et de la grippe classique, les enfants sont peu touchés par le virus et, surtout, qu’ils le transmettent très peu. C’est peut-être parce que leurs voies respiratoires sont moins développées que celles des adultes. Même si on peut trouver des traces de coronavirus plus longtemps chez eux, ils ne sont pas un vecteur de transmission.

Les mesures barrières sont efficaces

A un mètre de distance, deux personnes portant le masque ne se contaminent pas. Se laver fréquemment les mains, porter le masque correctement (couvrant la bouche et le nez), sans le toucher en permanence, en le changeant régulièrement, désinfecter régulièrement les objets que l’on touche sont des mesures très suffisantes pour empêcher la contamination.

Mais il est impossible de faire respecter les mesures barrières à des tout-petits

Le port du masque, pour être efficace, doit respecter certaines règles, couvrir le nez, ne pas être touché, enlevé et remis. Les petits bougent tout le temps, et même si on voit dans la rue des tout-petits avec un masque, ce n’est pas envisageable pour une journée de classe entière.

La meilleure façon de faire est donc de construire autour de l’enfant une bulle protectrice, qui empêche le virus d’entrer et qui le contient, au cas où il serait entré. Et cela, dans le respect de l’enfant, sans le stresser ni lui faire peur.

Comprendre comment le virus se transmet, en particulier pour les tout-petits, permet de mettre en place une organisation qui les protège efficacement tout en leur permettant d’aller à l’école.

Première étape : la formation et l’information

Le personnel de Touchatou

Un masque transparent avec visière

La visière se double d’un masque à proximité des enfants

Les maitresses, les assistantes, et tout le personnel de l’école (cantine, nettoyage, gardiennage) a été formé pour maîtriser l’ensemble du protocole mis en place, et savoir comment réagir en cas de soupçon de Covid.

Nous avons spécialement importé des masques transparents, doublés d’une visière. Par rapport aux masques traditionnels, ils ont l’avantage de laisser voir complètement le visage, et donc de faciliter les interactions avec les jeunes enfants. Pour plus de sécurité, la maîtresse garde un masque en tissu quand elle est proche des enfants.

Les parents et les familles

Ils sont un élément essentiel du dispositif : ils doivent collaborer avec l’école, informer en cas de risque (et décider de ne pas amener leur enfant) et connaître le protocole mis en place, pour le respecter.

Empêcher le virus d’entrer à l’école

Avant d’entrer à l’école, la température de l’enfant est prise, il passe obligatoirement sur un tapis pour désinfecter ses chaussures, et il se lave les mains.

Les trois étapes de l'entrée à l'école

Les trois étapes de l’entrée à l’école

Pour éviter qu’il y ait un trop grand nombre de personnes, seul un parent peut l’accompagner jusqu’à l’entrée, et deux parents ou accompagnants au maximum peuvent se trouver en même temps dans l’enceinte de l’école. Bien entendu, ils portent le masque, mais c’est un masque fourni par l’école (ils gardent leur propre masque dans un sac plastique).

Les enfants ne pourront faire qu’une seule entrée et une seule sortie dans la journée. Nous vous recommandons donc d’inscrire vos enfants à la cantine.

Toujours pour limiter les contacts à l’extérieur, les départs seront échelonnés.

La protection du personnel

L’ensemble du personnel prend sa température deux fois par jour, la prise de température est inscrite dans un registre spécial.

Le personnel porte le masque en permanence dans l’enceinte de l’école, il évite de sortir durant la pause, et la salle de pause est limitée à trois personnes, pour que les distances puissent être respectées. Le lavage des blouses se fait à l’école, à la température de 60° qui permet de détruire le virus.

Éviter que le virus se propage

Comme nous vous le disions, nous avons entièrement repensé l’organisation de la journée scolaire pour pouvoir fonctionner en petits groupes de dix enfants maximum, qui ne se croisent jamais et ne se mélangent pas :

  • horaires de cantine décalés
  • horaires d’utilisation des espaces extérieurs décalés

Insister sur l’hygiène

Un espace hygiène adapté aux petits

Un espace hygiène adapté aux petits, ludique et efficace

L’apprentissage de l’hygiène fait déjà partie des acquisitions de l’enfant à l’école maternelle. Touchatou a renforcé cet aspect. Le matériel nécessaire a été installé, avec des panneaux adaptés pour expliquer aux enfants ce qu’ils doivent faire.

Ils se lavent les mains à l’arrivée, donc, entre chaque atelier, avant et après les repas, et, bien sûr, avant et après le passage aux toilettes.  Ce lavage des mains constitue, en lui-même, un atelier ludique.

Réaménager les espaces et les ateliers

Les espaces ont été délimités avec le marquage au sol nécessaire pour s’assurer du respect des distances nécessaires. Des activités importantes dans notre pédagogie, comme le « petit train », où les enfants se déplacent en se tenant par les épaules, les uns derrière les autres, ont été modifiées. Certains jouets ont été remisés.

Les espaces extérieurs sont aménagés en trois espaces jardins distincts, les enfants y vont par roulement, par groupes de dix, quatre fois dans la journée. Cela permet aux autres espaces d’être aérés et désinfectés pendant ce temps là.

Nous vous attendons

Toute cette réflexion a été menée en amont, durant le mois d’Août, avec les autorités sanitaires et avec notre association des crèches et maternelles au Maroc. Aujourd’hui, nous sommes prêts à accueillir les élèves, en conformité avec le protocole sanitaire décidé par le gouvernement. Touchatou a la chance de disposer de locaux suffisamment vastes pour pouvoir accueillir les enfants de façon sécurisée.

2 commentaires

  1. Liman
    Chapeau bas touchatou
    Répondre 5 septembre 2020 at 1 h 01 min
  2. Achibet
    Bravo Touchatou on attends la rentrée avec impatience
    Répondre 6 septembre 2020 at 0 h 55 min

Laissez un commentaire